Le toilettage de votre cocker américain.
par Sylvie D'Amboise, LANAUDIÈRE Enreg. Permanent.©

Un cocker qui n'est pas toiletté aura un air négligé. Le toilettage de compétition est tout un art. Les salons de beauté pour chiens ne sont pas en mesure de faire un toilettage pour la compétition. Il n'y a pratiquement que les éleveurs ou les manieurs professionnels qui connaissent suffisamment cela. Si votre éleveur vous a vendu un chien qui doit faire éventuellement de l'exposition, il est préférable que ce soit lui qui fasse son entretien, car un chien d'exposition ne sera pas toiletté tout à fait de la même façon qu'un chien de compagnie.

  1. Le bain
  2. Le séchage
  3. La tonte

1. Le bain

Après avoir coupé les griffes de l'animal, placez-le dans la baignoire. À l'aide d'une douche téléphone, mouillez entièrement le poil du chien. Aspergez son pelage avec un bon shampoing pour chien qui sera préalablement dilué dans environ 10 fois plus d'eau. Bien savonner mais sans trop frotter pour ne pas mêler la fourrure. Répétez l'opération et bien rinser. Préparez une solution de rinse crème 1 pour 20 et bien enduire les poils du chien, laissez pénétrer pendant quelques minutes. Rinsez abondamment. Bien essorer votre ami avec plusieurs serviettes.

2. Le séchage

Installez-vous bien confortablement pour sécher le chien, car c'est habituellement une étape qui est longue. Séchez d'abord les oreilles en dedans et en dehors à rebrousse-poil. La peau de l'oreille prend beaucoup de temps à sécher. Placer le chien sur côté, bien installé dans une serviette sèche. Vous peignez l'animal toujours à rebrousse-poil en séchant, cela lui donnera un effet gonflé. Lorsque le premier côté est terminé, faites le même procédé de l'autre côté. Prenez soin de sécher jusqu'au bout des pattes. Il est important que le chien soit bien sec avant de passer à l'étape suivante.

3. La tonte

Vous aurez besoin d'une tondeuse avec une lame # 10 pour les oreilles, le dessus du nez, le dessous des yeux et la gorge, une lame # 7F pour le dos, le dessus de la tête, le cou, les joues et les babines.

Placez le chien debout sur la table. Saisissez une oreille et rasez à rebrousse-poil du renflement du bord de l'oreille vers le haut , faites la même chose à l'intérieur du pavillon. Dégagez bien l'orifice de l'oreille. Attention pour ne pas couper la peau fine de l'oreille. Faites la même chose de l'autre côté. Toujours avec la lame #10 faites le nez de la truffe vers le front en faisant un V entre les deux yeux.

Avec la lame #7F, faites le dessus du crâne, à rebrousse-poil toujours. Rendez vous à la limite de la ligne que forment les oreilles vues du dessus. Laissez toujours les poils du devant sur son front pour donner l'effet de carrure au stop, ils seront taillés avec des ciseaux amincissants pour donner l'effet voulu.

Le chien debout, le nez vers vous, ramenez les oreilles vers le nez pour dégager le cou. Lame #7F, de la naissance des oreilles jusqu'à l'épaule en dégageant le devant.

Un toilettage approprié donnera à votre chien l'apparence désirée pour sa race. Il sera aussi beaucoup plus confortable et vous, plus heureux de l'admirer.

(Chien d'exposition)

Par la suite, commencez à faire le dos aux ciseaux amincissants ou avec un "stripper". La queue doit être bien dégagée en dessous avec votre tondeuse et la lame # 10. Tout le reste du dos se fait aux ciseaux amincissants. Enlevez du poil et brossez à mesure jusqu'à l'effet voulu. C'est un travail de précision qui demande du temps pour bien le maîtriser.

(Chien de compagnie)

Par la suite, avec votre tondeuse et votre lame # 7F, rasez de la base du crâne vers l'arrière jusqu'à la queue. Faites de même pour toute la surface du dos en portant une attention particulière aux côtés. Descendez les côtés graduellement, sans faire de démarcage. Pour ce faire, soulevez la lame tranquillement lorsque vous la descendez le long du corps du chien.

La dernière étape consiste à faire les pattes du chien, de belles grosses pattes toutes rondes. Placez le chien en position debout. Prenez soin de bien dégager les coussinets avec des ciseaux droits ou une lame #30. Placez toujours le poil à mesure que vous coupez, donnez la rondeur voulue à la patte. Pour y arriver cela demandera beaucoup de temps et de pratique. Comme le poil du cocker pousse très vite, vous aurez tout le loisir de vous pratiquer.

Une chose à se rappeler: Un beau toilettage doit avoir un air naturel sans coups de ciseaux ou marques apparentes.